Projets

  • La commune dispose désormais d'une saleuse moderne

    A chaque chute de neige, Jean-Paul JULIEN, notre employé municipal, devait pelleter manuellement du sel et de la pouzzolane sur les zones les plus critiques de la voirie de Saint-Barthélemy-Grozon et déposer des sacs de sel et des petits tas de pouzzolane dans des endroits stratégiques pour permettre aux habitants de répandre eux mêmes ces précieux produits. Et à chaque chute de neige, les plaintes et les critiques s'accumulaient en mairie.

    La décision fut coûteuse, 9 840 € très exactement, mais la Mairie vient de recevoir la saleuse commandée en début d'année. Fixée sur le tracteur municipal, l'engin permet de préparer simplement le mélange sel - pouzzolane salvateur dans le godet et de l'épandre sans travail physique notable sur une largeur de près de 3 m. Un seul passage suffit donc pour traiter les chemins et un aller-retour permet de gérer les routes. Une amélioration notable de la sécurité hivernale de nos concitoyens!

    Lire la suite

  • Les columbariums sont en place dans nos deux cimetières

    Parmi les premiers projets initiés par la nouvelle municipalité, celui de l'installation de columbariums dans nos deux cimetières vient d'être mené à bien. Les columbariums sont des monuments funéraires (on dit en fait "cinéraires") destinés à recevoir les cendres des défunts. Les familles demandant de plus en plus souvent la crémation de leurs membres décédés, les cimetières mettent fréquemment à disposition des columbariums composés d'un ensemble de cases, recevant chacune jusqu'à 4 urnes funéraires.

    Le columbarium installé à Grozon comprend 8 cases, alors que celui de Saint-Barthélemy en comprend 9. Des plaques gravées posées sur la porte des cases porteront les noms, prénoms, date de naissance et de décès du défunt. Ces plaques pourront être personnalisées, comme peuvent l'être les pierres tombales. Le columbarium, comme les pierres tombales, nécessite l'achat d'une concession funéraire. S’adresser à la mairie, car la plupart des concessions sont limitées dans le temps (de 10 à 50 ans en général).

    D'où vient d'ailleurs ce vocable de "columbarium"? Nous le devons bien évidemment à l'époque romaine, car les romains procédaient volontiers à l'incinération de leurs défunts; et il est du à la ressemblance entre ces monuments funéraires et les colombiers, où les pigeons étaient abrités dans des cases assez semblables à celles où étaient insérées les urnes. 

    Colombarium grozon 05 mai 21 compresse e

    Le columbarium du cimetière de Grozon

     

    Colombarium saint barthelemy 05 mai 21 paysage compresse e

    Le columbarium du cimetière de Saint-Barthélemy

    Lire la suite

  • Projet de réhabilitation du réservoir d'eau potable de La Dame

    Cet été, notre production d’eau potable sur la rive gauche du Grozon a couvert avec peine les besoins du village de Saint-Barthélemy. Nous avons eu la désagréable surprise de voir le réservoir de La Dame, d’une capacité de 150 m3, laisser fuir jusqu'à 10 m3 d'eau par jour.

    Notre marge de manœuvre avec les sources qui approvisionnent le village ne nous permet pas de laisser cela en l’état si nous voulons garantir la fiabilité de notre alimentation en eau potable. Nous avons donc confié aux services compétents l’étude du projet de remise en état. 

    Après présentation au Conseil Municipal et approbation, nous leur demanderons de préparer le dossier de subventionnement. En même temps, nous allons faire chiffrer le remplacement des derniers tronçons en éternit (amiante-ciment) de la tuyauterie qui dessert les maisons de La Dame depuis le réservoir.

    www.saintbarthelemygrozon.fr vous tiendra informé de l'avancement de cet important projet.

    Reservoir de la dame

  • Un collectif de producteurs dans l'ancienne boulangerie de Grozon?

    Un des objectifs majeurs de la nouvelle équipe municipale est de réactiver l'activité économique locale. Sans occupant depuis des années, l'ancienne boulangerie de Grozon propose un visage morose au visiteur entrant dans Grozon. Un collectif de producteurs (fruits et légumes, viande, etc ..) a marqué son intérêt pour les locaux. Une étude est en cours avec les protagonistes.

    01 la fac ade02 le bas relief