Actualités

  • Le Chemin de la Pigne est rouvert entre Tracol et le Fonzal

    • Par sbg-y
    • Le 21/04/2021

    Le Chemin de la Pigne relie la route de Tracol à la route du Col de Saint-Genest. D'une longueur de 500 m environ, il servait jadis aux enfants de Tracol pour se rendre à l'école à Saint-Barthélemy, mais aussi aux fermiers du même hameau pour aller déposer leurs bidons de lait frais sur la route du Col de Saint-Genest, où ils étaient collectés journellement par les entreprises laitières de la région. Ces fonctions avait bien évidemment disparu depuis belle lurette et la portion haute du chemin près de sa jonction avec la route du Col de Saint-Genest était à l'abandon depuis bien des années, obstruée par une épaisse broussaille sur une bonne cinquantaine de mètres.

    Des personnes volontaires des hameaux proches, trois de Tracol et d'autres de Chamblard, intéressées par cet itinéraire, se sont mobilisées en cette mi-avril et ont débroussaillé la partie impraticable du chemin, qui a été restauré dans un état proche de ce qu'il était au début du siècle dernier! N'hésitez pas à l'emprunter pour randonner du village de Saint-Barthélemy jusqu'au hameau de Tracol. Et un grand merci aux intervenants!

    26 chemin de la pigne plan cadastral 1

    Le plan

    21 chemin de la pigne la jungle en descendant vers tracol

    Le Chemin de la Pigne quitte la route du Col de Saint-Genest et descend vers Tracol

    22 chemin de la pigne le mur de broussaillesD'épaisses broussailles obstruent la voie

    27 salome ce cile je ro me et mutti au travailDébut du débroussaillage

    24 chemin de la pigne en plein travauxLe lendemain, le chemin a repris son allure d'antan

     

  • C'est la Cata! Nous apprenons l'annulation de l'Ardéchoise 2021.

    • Par sbg-y
    • Le 19/04/2021

    Nous recevons de l'organisation de l'Ardéchoise le triste message d'annulation ci-dessous. Certes, nous nous y attendions, mais la covid nous joue vraiment un mauvais tour, ce printemps!

    Annulation arde choise 2021 mail a morfin 1

    Capture d e cran 2021 04 26 a 21 42 56

  • Déclarations de dégâts liés aux gelées nocturnes de mi-avril

    • Par sbg-y
    • Le 16/04/2021

    La Mairie de Saint-Barthélemy-Grozon a reçu du Service Agriculture et Développement Rural de la Préfecture de l'Ardèche le courriel ci-dessous. La Commission Agriculture du Conseil Municipal souhaiterait donc recevoir dès que possible en mairie les listes et estimations des dégats de la part des exploitants concernés afin de pouvoir les transmettre à la Préfecture. Qu'ils en soient d'avance remerciés.

    Courriel de la pre fecture sur les de gats lie s au gel

  • Ecole: les enfants vous présentent leurs plus récentes créations

    • Par sbg-y
    • Le 06/04/2021

    Du fait des diverses mesures sanitaires en cours, toutes les activités extra-scolaires ne peuvent pas avoir lieu dans notre école. L'équipe pédagogique doit donc trouver d'autres idées pour les remplacer.

    Avec l'aide de l'intervenante Florence, filles et garçons ont pu façonnner un bol qu'ils ont décoré et où ils ont inscrit leur nom pour le personnaliser. Ces bols individuels vont servir, à la cantine, pour manger la soupe en hiver (on dit que cela fait grandir) ou la salade l'été.

    Les enfants sont fiers de vous présenter leur création. 

    Et un grand bravo au corps enseignant, qui déborde d'idées pour que nos enfants oublient un peu ces temps difficiles!

    Catherine BALTHAZARD

    Image0000001 3

    Image0000001 4

  • Chères lectrices, chers lecteurs: rendez-vous le 1er Avril 2022!

    • Par sbg-y
    • Le 03/04/2021

    Chères lectrices, chers lecteurs de www.saintbarthelemygrozon.fr,

    Votre webmaster vous remercie infiniement de lui avoir permis d'adoucir un tout petit peu ces difficiles périodes pandémiques en vous proposant quelques divagations humoristiques autour du projet de barrage de Saint-Barthélemy-Grozon. Vous aurez bien compris que tout ceci n'était que pure invention. Quoique ... ne serait-il pas bien agréable de pouvoir taquiner le saumon, tous les dimanches, sur les berges du Grand Lac de Maisonneuve!

    11 pe che au saumon au lancer  12 saumon de gaspe sie  13 pique nique au bord du lac de maisonneuve

    Rendez-vous le 1er avril 2022!

  • Compléments d'info concernant la future pêcherie - conserverie

    • Par sbg-y
    • Le 02/04/2021

    www.saintbarthelemygrozon.fr a contacté le responsable du projet de future pêcherie-conserverie de Maisonneuve pour en savoir plus. Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce monsieur voit grand. Nous résumons ci-dessous notre entretien.

    Dans un premier temps, les bâtiments (plus de 5000 m² couverts) seront construits grâce à l’appui ferme et sans ambiguité du S.C.O.T. Ce batiment, bien évidemment aux normes HQE, sera construit avec des materiaux bio-sourcés. Les toitures photovoltaïques couvriront bien sûr l’ensemble des besoins énergétiques de la pêcherie. Un parti-pris audacieux car on s'attend à une forte baisse du prix local de l’électricité, dès la mise en service de la production hydroélectrique du barrage.

    Le personnel de la pêcherie, recruté sur tout le Nord-Ardèche, sera formé sur place grâce au concours d’un ostréiculteur de Bouzigues, enfant du pays. Dans une 2ème phase, une centrale de salinisation de l'eau de la retenue permettra d'implanter une population de cabillauds, daurades, maquereaux voire thons rouges et d'armer une flotille de chalutiers de haute mer (certains stigmatiseront une pollution irrémédiable au sel de tout l’écosystème local: mais que pèse le déclin d'une poignée de poissons de rivière à coté de la création de plusieurs dizaines d’emplois, soyons sérieux !).

    La demande de logements pour le personnel de la pêcherie (et les emplois induits) sera significative. Le concours très actif de la mairie pour créer des logements est prévu : la création d’une MFB-NGP (la Mairie Fait Batir - Nous on Garde le Pognon) à l’image de ce qui se fait à Neuilly, permettra d’agrandir le parc locatif de façon significatif.

    Pe cherie de saumon en islandeImpression d'artiste de la future pêcherie - conserverie de Saint-Barthélemy-Grozon

  • Méga-projet pour notre territoire: le barrage de Saint-Barthélemy-Grozon

    • Par sbg-y
    • Le 01/04/2021

    Poisson d avril

    Décision majeure prise en Conseil de Région ce mercredi 31 mars, en application des directives édictées au niveau national par le Ministère de l'Economie et de l'Industrie: c'est la vallée du Grozon qui a été retenue pour l'implantation d'un important barrage hydroélectrique, capable de satisfaire les besoins énergétiques de la portion septentrionale du département de l'Ardèche. Ce potentiel barrage du Grozon était en concurrence avec d'autres projets couvrant les vallées du Doux, de l'Eyrieux et du Duzon. Le maire de Saint-Barthélemy-Grozon, invité à la réunion, nous a fait part dans les grandes lignes de cette nouvelle d'une importance considérable pour la commune.   

    En introduction de sa présentation, le Président de la Région a précisé que la rive droite de la vallée du Rhône était en déficit énergétique de plus en plus prononcé et que l'arrêt, inévitable à l'horizon 2040, des centrales nucléaires de Saint-Maurice-l'Exil (2600 MW) et de Cruas (3600 MW) devait impérativement générer des projets de remplacement, basés sur le développement de sources d'énergies renouvelables. Il a rappelé que l'éolien suscitait désormais beaucoup d'opposition du fait de la pollution paysagère et du bruit, que le solaire photo-voltaïque extensif, condamnant de grandes surfaces agricoles, était aujourd'hui interdit et que sa limitation aux toitures génèrerait des puissances insuffisantes.

    Conformément aux résolutions du Conseil de l'Europe, c'est donc vers l'hydraulique que se tourne le Ministère pour produire l'énergie électrique de demain. Une décision favorable pour notre Région, dont il faut rappeler qu'elle s'affirma, grâce à son relief mouvementé, comme la championne du développement de cette énergie, propre parmi les propres, qu'est l'énergie hydraulique. Dans les cartons d'EDF depuis bien longtemps, le projet de barrage de la vallée du Grozon va donc enfin voir le jour dans les prochaines années. Un projet d'une ampleur considérable qui impactera de manière significative notre territoire.

    L'ouvrage envisagé consiste en un barrage - voute de 600 m de long et de 140 m de haut, qui reliera les hauteurs de Tracol, sur la rive droite du Grozon, à celles du Grand-Buisson, sur la rive gauche. D'une largeur de 20 m à la base (altitude 500 m) à 8 m au faîte (altitude 640 m), le lac de retenue mesurera environ 3,5 km de long et 1 km au point le plus large. Le volume d'eau maximum du lac atteindra environ 80 millions de m3. Compte tenu du débit moyen du Grozon (0,3 m3/s, soit 1080 m3/h), il faudra environ 10 ans pour remplir la retenue. L'eau du barrage alimentera une mini-centrale équipée de deux mini-turbines Francis de 200 kw chacune, qui produira en moyenne 150 kwh / h, soit la consommation d'un village d'environ 300 habitants.

    Barrage de tracol 01 avr 21 3

    La construction du barrage s'étalera sur une période d'environ 5 ans, emploiera en moyenne une centaine de personnes et nécessitera 280 000 m3 de béton. Le niveau moyen de l'eau dans la retenue se situera à une altitude de 620 m. A l'instar de nombre de villages ayant servi d'accueil à un barrage hydroélectrique, comme Tignes, ou Génissiat, le village de Saint-Barthélemy sera recouvert par les eaux (voir la carte ci-dessus). Simultanément à la réalisation du barrage, il sera donc procédé à la construction, juste à 150 m au sud de Grozon, d'un immeuble de 12 étages, qui abritera 120 luxueux appartements, dans lequel seront relogés les habitants du village de Saint-Barthélemy et des hameaux de Chamblard, Sagnoles, Chisac, Léorat et La Madie.

    Le projet énergétique et urbanistique sera complété d'une opération de tourisme de loisirs qui confèrera à Saint-Barthélemy-Grozon le statut indiscutable de capitale des Boutières: une plage sera édifiée sous le chateau de Grozon. La mairie de la commune sera réimplantée dans son lieu originel, à savoir l'ancienne boulangerie de Grozon, qui fera l'objet d'un projet d'agrandissement afin d'accueillir également un collectif de producteurs locaux. Quant au hameau de Maisonneuve, en bordure immédiate du lac, il sera converti en pêcherie - conserverie, spécialisée dans le ... POISSON d'AVRIL!

    Capture d e cran 2021 03 31 a 18 53 27

  • Tribulations d'un autochtone désireux de se faire vacciner contre la covid-19

    • Par sbg-y
    • Le 28/03/2021

    Jean-Pierre (le prénom a volontairement été changé), habitant de Saint-Barthélemy-Grozon qui a tenu à rester anonyme, a souhaité nous faire part de sa récente expérience en quête du vaccin. Jean-Pierre, qui vit dans l'un des nombreux hameaux de notre commune, a 73 ans.

    Dès le début de la pandémie, Jean-Pierre a voulu se faire vacciner. Le plus tôt possible. Lorsque le Ministère des Solidarités et de la Santé a ouvert la vaccination aux personnes agées de plus de 75 ans, il a assisté de près aux efforts surhumains déployés par sa compagne, un peu plus agée que lui, pour obtenir un rendez-vous vaccinatoire. Après un bon mois et demi de renvoi de site internet en centre téléphonique, puis de centre téléphonique en site internet, de Maiia en Doctolib, Jocelyne (le prénom a volontairement été changé) a reçu la piqûre pas tout-à-fait libératrice (car sa 2nde injection est prévue fin avril) mardi 23 mars au centre de vaccination du Cheylard. Pfizer. Tout se passa d'ailleurs fort bien, les effets secondaires furent très limités, une petite sensation dans l'épaule et un peu de fatigue le surlendemain (mais était-elle due à la diffusion du sérum ou à la rando du mercredi le long de la rivière?).

    Depuis une semaine, à grand fracas de communications radiophoniques, le Président de la République, le Premier Ministre et le Ministre des Solidarités et de la Santé ont annoncé le lancement, samedi 27 mars, de la vaccination de la tranche d'âge 70 - 75 ans. Jean-Pierre s'est demandé, dès la première annonce par le Président, s'il devait se rendre tout-de-suite sur Maiia, sur Doctolib, s'il devait appeler à l'avance les centres de vaccination les plus proches. Mais il décida, en bon citoyen, de patienter jusqu'au fameux samedi. Le 27, après un copieux petit déjeuner, Jean-Pierre s'est assis devant son ordinateur et a commencé à tapoter sur le clavier. Sa première recherche google -- décevante, car ce centre de vaccination n'a plus de créneaux en ligne actuellement -- fut avec les mots-clé "vaccination" et "lamastre":Vaccin lamastre recherche google 27 mar 21

    Il tenta donc une autre recherche avec les mots-clé "vaccination" et "le cheylard":

    Vaccin le cheylard recherche google 27 mar 21Décevante, également, car RDV en ligne indisponible actuellement.

    Sans conviction, il décida alors d'appeler le numéro vert national 08 00 00 91 10. Quelle ne fut pas sa surprise, après à peine deux dizaines de secondes d'attente, d'être mis en relation avec un charmant monsieur, qui lui posa trois questions fort indiscrètes: quels étaient ses nom et prénom, quelle était sa date de naissance et à quelle adresse habitait-il. Son interlocuteur commença par lui confirmer qu'il n'avait "rien de disponible sur Guilherand-Granges". Mais après quelques nouvelles secondes de silence, le charmant monsieur revint vers Jean-Pierre et prononça la phrase-sésame suivante: "monsieur, je peux vous proposer mardi 27 avril à Aubenas à 10h20 (date et heure ont volontairement été changées), cela vous conviendrait-il".

    Bon, d'accord, Jean-Pierre aurait bien sûr préféré être vacciné un peu plus tôt et un peu moins loin de ses Boutières d'adoption, mais il fallait se rendre à l'évidence: nombre de sites de rendez-vous vaccinatoires sont carrément inaccessibles en ce moment, alors mieux valait un 27 avril bien bétonné et à 90 km, qu'un très hypothétique "début avril à 15 minutes de route"! Jean-Pierre répondit donc: "je prends, cher monsieur". Lequel monsieur poursuivit en indiquant: "ce sera du Pfizer, Monsieur; pour ce qui est de la seconde injection, je peux vous proposer le lundi 24 mai; vous recevrez un mail de confirmation, Monsieur".

    Mais dimanche soir, coup de théatre! Un ami de Jean-Pierre lui signale qu'apparemment le site Maiia affiche des rendez-vous disponibles dès le jeudi 1er avril au Centre de Vaccination de Lamastre. Jean-Pierre se connecte et ... effectivement, les rendez-vous proposés le 1/4/2021 ne semblent pas être de type "poisson d'avril"!

    Vaccin lamastre recherche google 28 mar 21Création de compte vite faite, même si Jean-Pierre n'est pas ce que l'on appelle une "patientèle connue". Quelques minutes plus tard, notre héros se voit confirmer par informatique un rendez-vous au Centre de Vaccination de Lamastre, le 2 avril à 10h40 (date et heure ont été volontairement changées). Vaccin Pfizer, comme à Aubenas. Seconde dose à programmer dernière semaine d'avril. Un miracle? Non! Mais sans aucun doute l'amélioration de la logistique de livraison des vaccins. L'étonnant, c'est que la disponibilité ait été inversée entre le samedi matin et le dimanche après-midi! Mais l'essentiel est que Jean-Pierre sera protégé dès la semaine prochaine. Et il n'oubliera pas d'annuler son rendez-vous du 27 avril à Aubenas dès réception du mail.

    Ceci avait pour but de vous rappeler l'existence du numéro vert national 08 00 00 91 10. Mais aussi et surtout de vous informer de la disponibilité -- attention, ce n'est probablement que temporaire -- de doses vaccinales tout près de chez nous, à Lamastre! Ce samedi 27, tout a fort bien fonctionné pour Jean-Pierre. Nous espérons qu'il en sera de même pour vous! Connectez-vous vite sur Maiia!

  • Annulation de l'AG du Comité de Foire, prévue samedi 10 avril à Grozon

    • Par sbg-y
    • Le 20/03/2021

    Compte tenu des nouvelles directives sanitaires, l'Assemblée Générale du Comité de Foire prévue samedi 10 Avril à 14h30, salle des associations à Grozon, est annulée. Le Bureau va se réunir et adressera un courrier à l'ensemble des membres pour les informer de l'avenir de l'Association.

    Claire TRAVERSIER

     

    Lire la suite

  • Une semaine de fortes gelées attendue à partir de vendredi 12 février

    • Par sbg-y
    • Le 10/02/2021

    Avec un peu de retard par rapport au nord-est de la France, le sud-est et notamment l'Ardèche vont subir une bonne période de gel. Météociel nous prévoit de la neige pour vendredi 12 février à partir de 10h à Saint-Barthélemy-Grozon. La température descendra à -4°C samedi à l'aurore, culminant à -7°C dimanche matin. Ce n'est qu'en milieu de semaine prochaine, à savoir jeudi 18 février, que les températures redeviendront durablement positives. Prenez vos précautions!

    Neige sur les boutie res