Les volets de l'ancienne boulangerie de Grozon ont été repeints!

  • Par sbg-y
  • Le 02/04/2021 à 20:37

Cette « ancienne boulangerie », qui fut, au 19ème siècle, la première école de Grozon et l’annexe de la mairie, est aujourd’hui fermée. Propriété de la commune, sa réoccupation est un objectif que l’équipe municipale entend atteindre.

La Mairie soutient le projet, envisagé par 14 producteurs locaux, d’ouvrir un « magasin de producteurs » dans l'ancienne boulangerie. La Mairie prépare donc les travaux de remise en état : création d’un espace de vente élargi par suppression des cloisons, révision des réseaux techniques, meilleure isolation par changement des portes et fenêtres. Les demandes de subventions (le coût du projet sera de l'ordre de 100 000 €) ont été faites. Nous sommes maintenant dans la phase de maturation du projet des producteurs.

L’appartement du premier étage n’étant pas nécessaire à l’activité commerciale envisagée, la Mairie a émis l’idée d'y installer un espace de « co-working », en créant 3 bureaux, dont l’un aurait une capacité de petite salle de réunion. C'est pour nous assurer que ce projet répond à une demande réelle que nous vous en informons, afin de ne pas risquer de mettre en place un équipement qui ne trouverait pas preneur. Si vous ou quelqu'un de votre entourage est intéressé par la possibilité d'utiliser, régulièrement ou ponctuellement, un bureau calme, bien situé en plein centre de Grozon et équipé d'internet, pour y travailler ou recevoir des clients, n'hésitez pas à nous en informer, au moyen de la messagerie de ce site.

La Mairie a souhaité démontrer sa volonté de faire revivre ce batiment et de lui redonner un air soigné en en repeignant les volets. Location du matériel nécessaire au décapage de la rouille, emprunt d’un pistolet pour repeindre, réflexion partagée pour le choix de la couleur et achat de la peinture. Jean Paul Julien, Alfred Vey et Thibaud Ille ont accompli un travail remarquable en cette fin d’hiver.

Sans cette réalisation en interne, grâce à de nombreuses heures de bénévolat, ce chantier eut été lourd pour les finances locales. A l'instar de toutes les petites communes sans gros moyens financiers, Saint-Barthélemy-Grozon ne peut réaliser bien des projets et travaux -- d'ampleur limitée -- sans ce recours à une ressource humaine et solidaire qui constitue une énergie active. Un art du « vivre ensemble » qui fut celui de nos anciens et qui perdure dans nos villages, comme nous le lisons tous les jours dans la presse locale.

 

 

Projets

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !