Méga-projet pour notre territoire: le barrage de Saint-Barthélemy-Grozon

  • Par sbg-y
  • Le 01/04/2021 à 00:24

Poisson d avril

Décision majeure prise en Conseil de Région ce mercredi 31 mars, en application des directives édictées au niveau national par le Ministère de l'Economie et de l'Industrie: c'est la vallée du Grozon qui a été retenue pour l'implantation d'un important barrage hydroélectrique, capable de satisfaire les besoins énergétiques de la portion septentrionale du département de l'Ardèche. Ce potentiel barrage du Grozon était en concurrence avec d'autres projets couvrant les vallées du Doux, de l'Eyrieux et du Duzon. Le maire de Saint-Barthélemy-Grozon, invité à la réunion, nous a fait part dans les grandes lignes de cette nouvelle d'une importance considérable pour la commune.   

En introduction de sa présentation, le Président de la Région a précisé que la rive droite de la vallée du Rhône était en déficit énergétique de plus en plus prononcé et que l'arrêt, inévitable à l'horizon 2040, des centrales nucléaires de Saint-Maurice-l'Exil (2600 MW) et de Cruas (3600 MW) devait impérativement générer des projets de remplacement, basés sur le développement de sources d'énergies renouvelables. Il a rappelé que l'éolien suscitait désormais beaucoup d'opposition du fait de la pollution paysagère et du bruit, que le solaire photo-voltaïque extensif, condamnant de grandes surfaces agricoles, était aujourd'hui interdit et que sa limitation aux toitures génèrerait des puissances insuffisantes.

Conformément aux résolutions du Conseil de l'Europe, c'est donc vers l'hydraulique que se tourne le Ministère pour produire l'énergie électrique de demain. Une décision favorable pour notre Région, dont il faut rappeler qu'elle s'affirma, grâce à son relief mouvementé, comme la championne du développement de cette énergie, propre parmi les propres, qu'est l'énergie hydraulique. Dans les cartons d'EDF depuis bien longtemps, le projet de barrage de la vallée du Grozon va donc enfin voir le jour dans les prochaines années. Un projet d'une ampleur considérable qui impactera de manière significative notre territoire.

L'ouvrage envisagé consiste en un barrage - voute de 600 m de long et de 140 m de haut, qui reliera les hauteurs de Tracol, sur la rive droite du Grozon, à celles du Grand-Buisson, sur la rive gauche. D'une largeur de 20 m à la base (altitude 500 m) à 8 m au faîte (altitude 640 m), le lac de retenue mesurera environ 3,5 km de long et 1 km au point le plus large. Le volume d'eau maximum du lac atteindra environ 80 millions de m3. Compte tenu du débit moyen du Grozon (0,3 m3/s, soit 1080 m3/h), il faudra environ 10 ans pour remplir la retenue. L'eau du barrage alimentera une mini-centrale équipée de deux mini-turbines Francis de 200 kw chacune, qui produira en moyenne 150 kwh / h, soit la consommation d'un village d'environ 300 habitants.

Barrage de tracol 01 avr 21 3

La construction du barrage s'étalera sur une période d'environ 5 ans, emploiera en moyenne une centaine de personnes et nécessitera 280 000 m3 de béton. Le niveau moyen de l'eau dans la retenue se situera à une altitude de 620 m. A l'instar de nombre de villages ayant servi d'accueil à un barrage hydroélectrique, comme Tignes, ou Génissiat, le village de Saint-Barthélemy sera recouvert par les eaux (voir la carte ci-dessus). Simultanément à la réalisation du barrage, il sera donc procédé à la construction, juste à 150 m au sud de Grozon, d'un immeuble de 12 étages, qui abritera 120 luxueux appartements, dans lequel seront relogés les habitants du village de Saint-Barthélemy et des hameaux de Chamblard, Sagnoles, Chisac, Léorat et La Madie.

Le projet énergétique et urbanistique sera complété d'une opération de tourisme de loisirs qui confèrera à Saint-Barthélemy-Grozon le statut indiscutable de capitale des Boutières: une plage sera édifiée sous le chateau de Grozon. La mairie de la commune sera réimplantée dans son lieu originel, à savoir l'ancienne boulangerie de Grozon, qui fera l'objet d'un projet d'agrandissement afin d'accueillir également un collectif de producteurs locaux. Quant au hameau de Maisonneuve, en bordure immédiate du lac, il sera converti en pêcherie - conserverie, spécialisée dans le ... POISSON d'AVRIL!

Capture d e cran 2021 03 31 a 18 53 27

 

Actualités

  • 5 votes. Moyenne 4.60 sur 5.